Traitement chez l'enfant et l’adolescent

  • Consulter suffisamment tôt un pédiatre spécialiste en lipidologie

  • Mode de vie :

    • Etablir un mode de vie sain pour le coeur encore avant la puberté ; l’initiation précoce d’un mode de vie sain favorise et améliore l’adhérence à long terme : abstinence du tabac, alimentation, activité physique

  • Traitement pharmaceutique :

    • A débuter éventuellement à l’âge de 8 à 10 ans chez les deux sexes lors de HFHe. Particulièrement recommandé en cas de forte anamnèse familiale pour des événements cardiovasculaires précoces, de LDL-C très élevé ou de facteurs de risque additionnels. Avant d’installer un traitement préventif chez l’enfant la consultation d’un pédiatre spécialiste en lipidologie est recommandée.

    • Valeurs cibles

      • LDL-C < 3.5 mmol/l

      • Au cas où la valeur cible du LDL-C de < 3.5 mmol/l n’est pas atteinte, p.ex. en cas de valeurs initiales trop élevées : réduction du LDL-C d’au moins 50%

    • Substances :
      - 1er choix : statines (admises à partir de l’âge de 8 ans)
      - 2ème choix : ézétimibe (admis à partir de l’âge de 10 ans)
      - stérols/stanols végétaux (nutraceutiques, à partir de l’âge de 6 ans)

    • Contrôle du traitement par statines : avec le bilan lipidique, CK et ALAT avant et 2 mois après le début du traitement

  • HFHo:

    • Initiation d‘un traitement par statines et ézétimibe une fois le diagnostic posé ; evolocumab (admis à partir de l’âge de 12 ans ; cf. limitation OFSP); une fonction résiduelle des récepteurs LDL est indispensable pour garantir l’efficacité

    • Diriger rapidement le patient vers un centre spécialisé avec possibilité de LDL-aphérèse

    • Traitement (supplémentaire) avec lomitapid, inhibiteur sélectif de la protéine microsomale de transfert des triglycérides (MTP); admis aux Etats-Unis et dans l‘Union européenne, mais pas en Suisse (mise à jour en décembre 2017)