Autres mesures dans la prévention secondaire

Mis à part le traitement des facteurs de risque mentionnés sous « Stratégie de traitement », les mesures suivantes sont recommandées pour une réduction ultérieure du risque (prévention secondaire) dans la maladie coronarienne/athérosclérose établie :*

Antiagrégants plaquettaires/anticoagulants#
Tous les patients avec maladie coronarienne
– Traitement de fond d’AAS 100 mg/j, si aucune contre-indication
– En cas d’intolérance à l’AAS: clopidogrel 75 mg/j
Maladie coronarienne stable sans intervention
– Tous les patients: traitement de fond d’AAS 100 mg/j
– Patients à risque élevé: éventuellement AAS 100 mg/j plus clopidogrel 75 mg/j
SCA sans élévation du segment ST (angine de poitrine instable ou IM sans élévation du segment ST
– Double traitement antiagrégant plaquettaire (DTAP): AAS 100 mg/j et antagoniste des récepteurs de l’adénosine-diphosphate (ADP) pour 12 mois
Infarctus du myocarde avec élévation du
segment ST (STEMI)
– Pour tous un traitement de fond d’AAS 100 mg/j, en cas d’intolérance à l’AAS: un traitement de fond de clopidogrel 75 mg/j
– Après une ICP: DTAP (voir ci-haut) pour 12 mois
– Après pose de stent:
En cas de stents métalliques nus (SMN/BMS) DTAP pour au moins 1 mois
En cas de stents à élution médicamenteuse (SEM/DES) DTAP pour au moins 6 mois
Bypass aortocoronarien
– Traitement de fond d’AAS 100 mg/j
– En cas d’intolérance à l’AAS: clopidogrel 75 mg/j
Après AIT/apoplexie
– Cause non cardio-embolique:
AIT: traitement de fond d’AAS 100 mg/j, en cas d’intolérance à l’AAS: un traitement de fond de clopidogrel 75 mg/j
Apoplexie: AAS 100 mg/j ou l’association d’AAS 25 mg/j et de dipyridamole retard 200 mg/j ou clopidogrel 75 mg/j, chacun d‘eux en traitement de fond
AOP
– En cas d’AOP symptomatique et asymptomatique: traitement de fond d’AAS 100 mg/j ou clopidogrel 75 mg/j
Anticoagulants
– Lors du traitement de patients avec athérosclérose, les antiagrégants plaquettaires sont préférés aux antagonistes de la vitamine K
– Dans le cas d’indications contraignantes pour les anticoagulants (tels que fibrillation auriculaire, valvules artificielles, thrombus ventriculaire gauche, thrombo-embolies veineuses), associer des antagonistes de la vitamine K à l’AAS à faible dose
– Les antagonistes de la vitamine K devraient être dosés de façon à atteindre l’INR cible d’une indication spécifique
– L’administration concomitante d’anticoagulants et d‘AAS et/ou du clopidogrel est associée à un risque d’hémorragie élevé
Inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA)
Inhibiteurs de l’ECA
– Tous les patients, surtout lors de fraction d’éjection ventriculaire ≤ 40%, d’hypertension, de diabète sucré ou d’insuffisance rénale
chronique, si aucune contre-indication
Antagonistes du récepteur AT1 (sartans)
– Tous les patients avec intolérance aux inhibiteurs de l’ECA, surtout lors d’insuffisance cardiaque, de diabète sucré ou état après IM avec
fraction d’éjection ventriculaire < 40%
Antagonistes
d’aldostérone
– Après IM sans restriction essentielle de la fonction rénale (DFG > 30 ml/min) et sans hyperkaliémie (K < 5 mmol/l) chez les patients recevant déjà des doses thérapeutiques d’un inhibiteur de l’ECA et d’un bêta-bloquant et présentant une fraction d’éjection de ≤ 40% ainsi qu’atteints soit de diabète sucré, soit d’insuffisance cardiaque
Bêta-bloquants
 
– Fortement recommandés pour les patients avec dysfonction ventriculaire gauche (fraction d’éjection ventriculaire < 40%) en cas d’insuffisance cardiaque ou après IM, si aucune contre-indication (réduction prouvée de la mortalité pour carvedilol, métoprolol, bisoprolol), au moins pendant 3 ans après IM ou SCA
– Envisager en tant que traitement de fond chez tous les patients avec maladie coronarienne ou autre maladie athérosclérotique
Vaccination contre la grippe
 
– Annuellement pour tous les patients avec maladies cardio-vasculaires

 

*Modifié selon AHA/ACCF Secondary Prevention and Risk Reduction Therapy for Patients With Coronary and other Atherosclerotic Vascular Disease, Update 2011, Guideline from the American Heart Association and American College of Cardiology Foundation.
#Pour de plus amples recommandations sur les antiagrégants plaquettaires et les anticoagulants, veuillez-vous référer au guide de poche du GSLA «Antithrombotiques 2014».