Facteurs de risque délaissés dans le calcul du risque

Chez quelques patients le risque cardio-vasculaire global est plus élevé que celui obtenu par les algorithmes ou les tableaux SCORE (du GSLA respect. de l’ESC/EAS) s’il y a présence d’autres facteurs ou marqueurs de risque négligés dans ces calculs.

En font partie :

  • Athérosclérose cliniquement asymptomatique ou signes d‘ischémie silencieuse démontrés par imagerie médicale (p. ex. ultrasonographie artérielle, imagerie diagnostique de l‘ischémie telle que échocardiographie de stress, IRM, SPECT ou PET, angiographie coronarienne, CT cardiaque)
  • Syndrome métabolique

Critères de diagnostic du syndrome métabolique

Au moins trois des critères suivants doivent être remplis :

  • Périmètre abdominal > 102 cm chez les hommes, > 88 cm chez les femmes1
  • Taux de triglycérides à jeun > 1.7 mmol/l
  • HDL-cholestérol < 1.0 mmol/l chez les hommes, < 1.3 mmol/l chez les femmes
  • Pression artérielle systolique ≥ 130 mmHg et/ou pression artérielle diastolique ≥ 85 mmHg
  • Taux plasmatique de glucose ≥ 5.6 mmol/l2

1A partir d’un IMC > 30 kg/m2 on peut assumer que le périmètre abdominal est élevé et ne doit plus être mesuré. Les valeurs du périmètre abdominal correspondent à ATP III; les valeurs de l’IDF pour l’Europe: ≥ 94 cm chez les hommes, ≥ 80 cm chez les femmes ; 2American Diabetes Association

  • Lipoprotéine (a) élevée: ≥ 500 mg/l
  • hsCRP2 élevée: > 3.0 mg/l
  • Lipoprotéine (a) élevée; Lp(a): ≥ 500 mg/l
  • hsCRP2 élevée: > 3.0 mg/l
  • Indice brachial à la cheville < 0.9
  • Ophtalmoscopie: athérosclérose rétinienne
  • Maladies auto-immunes: psoriasis, arthrite rhumatoïde, lupus érythémateux
  • Apnée du sommeil
  • Dysfonctionnement érectile
  • Periodontite
  • Facteurs de risque psychosociaux: statut socio-économique inférieur; isolement social et faible soutien social; stress au travail ou à domicile ; trouble dépressif ou anxieux, attitudes suspicieuses et hostiles, personnalité solitaire dominée par des émotions négatives

2Attention: des taux de hsCRP > 10 mg/l ne peuvent être considérés comme facteurs de risque cardiovasculaire, ils sont probablement causés par une infection; répéter la mesure après guérison.