Evaluation du risque cardiovasculaire

L’algorithme de risque du GSLA permet de calculer le risque de survenue d'un événement cardiovasculaire sur 10 ans. Le calcul repose sur les facteurs de risque figurant ci-dessous :

Facteur de risque pour l’évaluation du risque cardiovasculaire global :

  • Age (entre 34–75 ans, calcul non applicable aux personnes plus jeunes/âgées)
  • Antécédents familiaux de maladies cardiovasculaires
  • Tabagisme
  • Pression artérielle
  • LDL-cholestérol
  • HDL-cholestérol
  • Triglycérides

Situations particulières de risque avec un risque cardiovasculaire global élevé à très élevé nécessitant une évaluation précoce :

  • Maladie cardiovasculaire connue/athérosclérose1
  • Diabète sucré de type 2; de type 1 avec atteinte des organes cibles telle que microalbuminurie
  • Insuffisance rénale chronique
  • Forte augmentation de certains facteurs de risque : LDL-C > 4.9 mmol/l ; PA > 180/110 mmHg
  • Symptômes d’une maladie athérosclérotique/cardiovasculaire2
  • Antécédents familiaux d’une maladie cardiovasculaire précoce et/ou d’hyperlipidémie
  • Comorbidités avec un risque cardiovasculaire élevé, p. ex. insuffisance rénale chronique, polyarthrite rhumatoïde
1
infarctus du myocarde précédent, syndrome coronarien aigu, revascularisation coronarienne et autres procédés de revascularisation artérielle, attaque cérébrale/AIT, anévrisme aortique, AOP.
2
p. ex. infarctus du myocarde ou syndrome coronarien aigu ; AVC ischémique, AOP ou revascularisation coronarienne/artérielle à l'anamnèse.

Catégories de risque : La stratégie de traitement se fonde sur la détermination de la catégorie de risque cardiovasculaire

Selon la situation particulière de risque resp. le risque cardiovasculaire global calculé à l’aide du calculateur de risque du GSLA fondé sur les facteurs de risque individuels, la catégorie de risque cardiovasculaire d’une personne est déterminée. Celle-ci servira de base à la stratégie de traitement.

Catégorie de risque Situations particulières de risque / risque cardiovasculaire global
Risque très élevé :
  • Maladie cardiovasculaire connue/athérosclérose1
  • Diabète sucré de type 2 ; de type 1 avec atteinte des organes cibles telle que microalbuminurie
  • Insuffisance rénale chronique avec eGFR <30 ml/min/1.73 m2
Risque élevé :
  • Risque à 10 ans2 >20%
  • Forte augmentation de certains facteurs de risque :
    LDL-C >4.9 mmol/l ; PA >180/110 mmHg
  • Insuffisance rénale chronique avec eGFR entre 30–59 ml/min/1.73 m2
Risque modéré :
  • Risque à 10 ans2 10-20%
  • Risque influencé par d’ultérieurs facteurs de risque/marqueurs de risque
Risque faible :
  • Risque sur 10 ans2 <10%
1
infarctus du myocarde précédent, syndrome coronarien aigu, revascularisation coronarienne et autres procédés de revascularisation artérielle, attaque cérébrale/AIT, anévrisme aortique, AOP.
2
Risque absolu (en %) à 10 ans de subir un événement coronarien mortel ou un infarctus du myocarde non mortel.

Estimation du risque cardiovasculaire global3

Calculez le risque de survenue d'un événement cardiovasculaire sur 10 ans en utilisant le calculateur de risque du GSLA.

Pour une personne qui, en raison de sa situation particulière de risque, ne peut être affectée à la catégorie de risque « risque très élevé » (p. ex. maladie cardiovasculaire / athérosclérose) ou « risque élevé » (p. ex. forte augmentation de certains facteurs de risque), le calculateur de risque du GSLA permet d’estimer le risque de subir un événement coronarien mortel ou un infarctus du myocarde non mortel en l’espace de 10 ans. Ce calcul permet également de déterminer la catégorie de risque. En cas d’une « situation particulière de risque » celle-ci est déterminante pour l’attribution à une catégorie et non le résultat de l’évaluation avec le calculateur de risque.

3
Risque absolu (en %) à 10 ans de subir un événement coronarien mortel ou un infarctus du myocarde non mortel.