Rapport annuel 2004

En 2004, le GSLA a mené à bien les activités suivantes : la XIIe Rencontre des Lipidologues au printemps, le VIIe Update Meeting Athérosclérose en novembre (pour la première fois, en même temps que la Réunion d’automne de la SSC). Le GSLA comporte désormais plus de 200 membres ordinaires (avec la possibilité pour les membres du GSLA – aussi pour les non cardiologues – de devenir membres extraordinaires de la SSC) et a réalisé de nombreuses publications (p. ex. « emerging cardiovascular risk factors », dans « Médecine cardiovasculaire » et le « Bulletin des médecins suisses »), qui sont également affichées sur la page Internet du GSLA www.agla.ch. D’après les statistiques, plus de 1000 visiteurs ont consulté chaque mois la page Internet du GSLA – et au printemps 2004, ce chiffre a atteint le record de près de 2000 médecins spécialistes intéressés, qui ont eu recours à des moyens électroniques pour obtenir des informations sur les préoccupations et les activités du GSLA.

Durant l’année écoulée, le principal sujet de discussion entre spécialistes a été l’évaluation des recommandations internationales et des algorithmes destinés à calculer les risques dans le domaine de la prévention de l’athérosclérose (ESC vs PROCAM), ainsi que la publication de ces recommandations en Suisse. La publication prévue de nouvelles recommandations ciblées et étendues élaborées par le GSLA a fait l’objet de discussions nourries avec la SSC.

Le GSLA prévoit de publier, au printemps, sa prise de position au sujet des recommandations internationales actuellement en vigueur, sous la forme d’un bref manuscrit et d’une petite carte maniable. Une nouvelle taskforce GSLA sur l’imagerie diagnostique, qui s’occupera en particulier de la protection contre les risques vasculaires, est actuellement mise sur pied – we’ll keep you informed.

Le style de vie occidental, associé à de nombreux facteurs de risque, crée des besoins de plus en plus pressants en matière de dépistage à large échelle mais néanmoins précoce du risque général, y compris des risques faibles. Ces besoins nécessitent à leur tour des directives pratiques et concises sur la manière de recenser, traiter et/ou gérer ces risques.

Nous y travaillons.

Correspondance
Prof. Giorgio Noseda, Président
Ospedale Regionale di Lugano 
6903 Lugano
Téléphone 091 811 67 10
E-mail giorgio.noseda@bluewin.ch